Ma petite collection bucolique

MON HERBIER NUMERIQUE

LE CHEVREFEUILLE SAUVAGE, volubile étouffant

Famille : Caprifoliacées

Dimensions : Plante grimpante pouvant atteindre 5 à 6 mètres de haut

Floraison : Juin à septembre

Particularités : Le chevrefeuille présente des propriétés médicinales ; ses fleurs séchées préparées en infusion peuvent aider à soulager cystite et toux.Cette plante posséde des propriétés toniques, diurétiques, et pectorales, mais elle n’est plus guère utilisée aujourd’hui.

Synonymes : Chevrefeuille des haies, Camérisier des haies ou grimpant, Broutechèvre ou Broutebik, Bois de bique, Chevrotin, Queue de pipe, Serpentine, Barbe de chèvre, Corne de lièvre

Eau distillée : Réputé comme astringent, anticatarrhale, diurétique et dépuratif général ; on extrayait autrefois de ses fleurs une eau distillée souveraine pour soulager céphalées, asthmes et inflammations oculaires

Usages : La racine fournissait une teinture bleue ; ses fleurs sont utilisées en cosmétologie et en pharmacie ; son bois de petit calibre ne se prête à aucun gros travail ; pourtant, les anciens en faisaient de menus objets et outils : dents de peignes pour métiers à tisser, tuyaux de pipe à fourneau de Bruyère ; certains vanniers l’utilisaient pour des paniers fantaisie au regard de ses ramifications si fines et esthétiquesEspèce décorative très appréciée dans les haies, les bosquets, sur les treillages…Le camérisier servait à fabriquer des balais rustiques;

Utilité écologique : lLe parfum dégagé par cette plante a un effet attracteur sur de nombreux insectes, notamment des papillons de nuit ; il sert de nursey à beaucoup de chenilles.

Ailleurs sur la toile :
Le chevrefeuille
Le chèvrefeuille des bois
Le chèvrefeuille : vertus et phytothérapie

LE CHEVREFEUILLE
LE CHEVREFEUILLE AU PRINTEMPS ET EN ETE
LE CHEVREFEUILLE EN AUTOMNE ET EN HIVER